Nos têtes de liste dans les Bouches du Rhône

remy1REMY DUTHERAGE

49 ans. Originaire du Pas-de-Calais, j’ai parcouru la France avant de m’installer à Marseille il y a 12 ans.  Militant associatif et de l’éducation populaire depuis  30 ans, je suis actuellement directeur d’un centre social.

Au quotidien dans ma vie personnelle comme dans ma vie professionnelle je constate de plus en plus de dysfonctionnements importants qui m’inquiètent, et je ne fais pas confiance aux politiques en place pour les résoudre, j’ai donc décidé de reprendre la main, je  ne veux pas me réveiller dans 20 ans et me dire que je savais et que j’aurais pu faire quelque chose.

A Nouvelle Donne j’ai trouvé d’autres citoyens qui ont eux aussi envie de reprendre la main et je crois qu’ensemble nous pouvons faire avancer notre société dans le bon sens, pour plus d’égalité, de partage, de bien-être et de respect de l’autre et de notre environnement.

Aujourd’hui j’ai décidé de m’impliquer dans la campagne des élections régionales en Provence
Alpes Côte d’Azur pour porter les valeurs de Nouvelle Donne et permettre aux citoyens de voter par conviction et non par défaut, pour des candidats qui seront leurs représentants et qui resteront contact avec eux tout au long de leur mandat.

 

 

 

 

Ppatricia1ATRICIA CONTURSI

45 ans. Assistante Administrative à la recherche d’un emploi.
Premier engagement politique parce que convaincue  que seules les propositions et le programme de  NOUVELLE DONNE permettra d’améliorer la société et de permettre aux citoyens un mieux vivre.

Chez ND J’ai retrouvé la foi en l’être humain, j’ai rencontré des gens bienveillants, de valeurs et qui œuvrent pour une société meilleure. A ND, j’ai aussi constaté que les solutions aux  différentes crises sont des propositions de bon sens, réalisables et qui privilégient les êtres humains plutôt que la finance. Des solutions existent !

C’est à nous «citoyens» de reprendre la main, Nouvelle Donne représente un espoir concret, des valeurs et de la transparence. Nous démontrons qu’il est possible de faire de la politique autrement que celle pratiquée par nos oligarques. Nous le pratiquons déjà en constituant un jury tiré au sort pour nommer nos représentants ou en respectant vraiment les souhaits de nos adhérents.
Tous ensemble, nous y arriverons !