Timoté

ordi_yoga2.0Timoté (28 ans)

Marseille –

Auto-entrepreneur, coach – consultant en informatique, multimédia et innovation.

Racontez en quelques lignes les raisons de votre adhésion à Nouvelle Donne :
Toujours intéressé par la politique, dans l’attente que Hollande passe la première, je suis tombé sur Larrouturou chez Ruquier début 2014 qui m’a fait réaliser que faire une politique de gauche pouvait être réaliste mais aussi pragmatique. De déceptions en déceptions avec les gouvernements précédents et actuels, il est temps de se bouger pour reprendre la main.

Aviez-vous déjà adhéré à un parti politique avant ?
C’est ma première adhésion, j’espère pouvoir aider à faire bouger les choses, à catalyser et promouvoir les idées intéressantes pour qu’elles soient entendues dans les trop hautes sphères. J’espère aussi que les guéguerres intestines connues dans les autres partis et les intérêts personnels seront surpassés pas l’esprit d’équipe et d’innovation.

Que pensez-vous de la politique en général ?
Avec le comportement actuel de l’état, on se demande réellement si les politiques ont la main sur le pouvoir d’une part. J’ai peur que les intérêts personnels et les intérêts supérieurs n’aient pris le pouvoir sur l’intérêt commun. Au moment de son élection, Hollande avait tout le pouvoir pour démarrer une vraie politique de gauche, mais il n’a rien fait. Avec Sarko, on fonçait droit dans le mur, avec Hollande, on a juste ralenti, alors qu’il faut prendre une autre direction, et changer le cap sans pour autant repartir en arrière.
La politique doit reprendre et assumer sa place : être au service du peuple et conduire la machine pour le bien commun. Elle ne doit pas se laisser submerger par des intérêts supérieurs injustifiables qui menacent de faire écrouler le système.

Qu’attendez-vous de Nouvelle Donne ?
Pour moi, Nouvelle Donne propose une nouvelle voie, pragmatique, réaliste, humaine, sociale et écologique. Aujourd’hui, il ne faut ni être réactionnaire au progrès, ni oublier le facteur humain. Il faut simplifier la politique, abandonner les stratégies politico-politiciennes, mettre en avant l’intérêt commun, réinventer un système social où la démocratie n’est plus un nom mais un principe récurrent. La politique ne doit plus être perçue comme une carrière, mais doit redevenir une mission.
J’attends de Nouvelle Donne de l’innovation et de l’efficacité dans les propositions, une morale infaillible à tous les échelons basée sur la charte qui doit évoluer, une confiance et une écoute réciproque entre tous les acteurs, locaux et nationaux.